Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des Livres et des Auteurs

Au fil de mes lectures,venez partager ma passion des livres et mes rencontres avec certains de leurs auteurs.

David Bowie n'est pas mort, Sonia DAVID

C'est avant tout pour le résumé que j'ai eu envie de lire ce roman au titre étrange:David Bowie n'est pas mort de Sonia David .

Autant le dire dès à présent : l'un comme l'autre m'ont laissée dubitative. Je m'attendais en effet à ce que la musique de David Bowie constitue une sorte de « bande son » qui accompagnerait les différents événements personnels vécus par la narratrice.Il n'en est rien : l'artiste n'est évoqué que dans les dernières pages du roman,à travers la résurgence d'un seul de ses albums. Si ce souvenir a son importance ,il n'est pas comme annoncé dans le résumé un préalable au récit de l’héroïne mais constitue plutôt une prise de conscience du lien qu'elle entretient avec l'une de ses sœurs. Nous sommes donc loin de la promesse du résumé présent en quatrième de couverture et cela peut constituer un inconvénient de taille:soit le lecteur apprécie Bowie qu'il s'attend à retrouver fréquemment au fil des pages il sera déçu ; soit au contraire, n'aimant pas particulièrement cet artiste, il se détournera de l’œuvre craignant son omniprésence.

Il faut en conséquence faire totalement abstraction du titre et de la quatrième de couverture pour découvrir sans a priori ce qui se révèle être un roman très émouvant .

Je remercie chaleureusement Les Editions Robert Laffont et Netgalley de m'avoir permis de lire en avant première ce très joli récit sorti le 24 août en librairie.

Cette lecture me permet de surcroît de présenter mon cinquième livre dans le cadre du Challenge 1% Rentrée Littéraire 2017 organisé ICI par Hérisson . 

David Bowie n'est pas mort, Sonia DAVID
David Bowie n'est pas mort, Sonia DAVID

Extrait:

" Ma mère est morte. Mon père est mort. David Bowie est mort. Ce ne sont pas uniquement de mauvaises nouvelles. " 

Résumé :

À un an d'intervalle, Anne, Hélène et Émilie perdent leur mère, puis leur père. Entre les deux, David Bowie lui aussi disparaît. Dans l'enfance d'Hélène, la " sœur du milieu ", le chanteur a eu une importance toute particulière, dont le souvenir soudain resurgit. Alors, elle commence à raconter... Sur les thèmes inépuisables de la force et de la complexité des liens familiaux, de la place de chaque enfant dans sa fratrie, voici un roman d'une déconcertante et magnifique sincérité.

Ce que j'en ai pensé :

Étonnamment, en dépit du sujet choisi par l'auteure Sonia David , David Bowie n'est pas mort n'est pas un roman triste.

Car il se préoccupe bien plus de ceux qui restent que de ceux qui sont morts . Il aborde le problème de la normalité des pensées et des réactions de chacun au moment d'une tragédie, évoque la place que tous tentent de trouver dans une fratrie, envisage différentes manières d 'aborder la vie, enlisée dans des souvenirs ou résolument tournée vers l'avenir.

Bien évidemment la confrontation à un décès entraîne des expériences communes réellement sordides (organisation des obsèques,partage des biens,apprentissage du vide laissée par la personne décédée etc...) mais le récit mené par la narratrice amène le lecteur à comprendre que les manifestations du chagrin sont propres à chacun, se justifient puis se gèrent toutes en fonction des personnalités de ceux qui gravitent dans une sphère familiale ,fragilisée ou non.

En ce qui me concerne, cette lecture m'a fait beaucoup de bien parce qu'elle a mis en évidence une certaine universalité de mes ressentis et m'a ainsi permis de surmonter mes doutes et mes relents de culpabilités et j'en suis sortie renforcée.

Pour des raisons très personnelles ce livre m'a réellement touchée et je pense que quiconque a vécu le deuil d'au moins d 'un de ses parents devrait absolument le lire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Excellent livre
Répondre
S
Merci infiniment Karinem pour la douceur de vos mots. Et votre curiosité grâce à laquelle vous avez dépassé vos premiers doutes.
Répondre
J
Je n'ai pas eu à faire abstaction de la quatrième de couverture car je ne les lis jamais avant de commencer ma lecture... C'est dommage qu'elle soit trompeuse<br /> J'ai trouvé ce roman particulièrement émouvant et pas triste du tout au contraire.
Répondre
K
Je pense que mon ressenti sur ce livre tient beaucoup à mon vécu récent. En tout cas, je suis contente que tu l'aies apprécié car ce roman mérite d'être lu et reconnu.